Organisez vos mails avec Courrier de Windows 10

Organisez  vos  mails  avec Courrier de Windows 10

Regrouper vos comptes, être informé  de  l’arrivée  des  messages… L’appli de messagerie de Microsoft dispose de toutes les fonctions pour vous simplifier la gestion de vos mails sous Windows 10.

Accédez à Courrier depuis le menu Démarrer

L’appli est installée par défaut dans Windows 10. Pour l’ouvrir, choisissez l’icône Windows en bas à gauche, puis Toutes les applications, Courrier. Créez un raccourci clavier dans le menu Démarrer en cliquant avec le bouton droit sur l’icône de l’appli et en sélectionnant Epingler à l’écran de démarrage.

2016-01-22_195209

 

 

 

 

 

 

 

 

Visualisez vos messages en entier

Afin de profiter de Courrier, vous devez vous connecter à Windows 10 depuis un compte Microsoft. Une fois que la messagerie est ouverte, les mails s’affichent en colonne gauche. Activez l’un d’entre eux pour le faire apparaître en détail dans le volet de visualisation.

2016-01-22_195241

 

 

 

 

 

 

 

 

Répondez, transférez, imprimez

Utilisez le menu supérieur pour répondre à un courriel, le transférer ou le supprimer. Vous souhaitez rédiger un message ? Activez le bouton + Nouveau message en colonne gauche. Pour en imprimer un, déroulez le menu en appuyant sur les trois points en haut à gauche, puis validez à l’aide de la commande Imprimer.

2016-01-22_195257

 

 

 

 

 

Marquez les mails importants avec un repère

Associez un indicateur à un message afin de le retrouver rapidement. Pour cela, effectuez un clic droit sur son entête dans la colonne gauche, puis activez la commande intitulée Définir un indicateur. Déroulez ensuite le menu Tous en haut de la colonne et cliquez sur Avec indicateur.

2016-01-22_195310

 

 

 

 

 

 

Associer d’autres comptes à Courrier

Pour recevoir les messages d’un compte POP ou Gmail dans l’appli Courrier, choisissez l’intitulé Comptes en colonne gauche, puis + Ajouter un compte. Sélectionnez un type de comptes. S’il ne figure pas dans la liste, activez l’option Autre compte. Saisissez ensuite les identifiants de connexion, cliquez sur se connecter et entrez le nom de ce nouveau compte. Validez l’opération par Se connecter, Terminé. Les mails reçus à cette adresse s’afficheront désormais dans Courrier

2016-01-22_195324

 

 

 

 

 

 

Ajoutez une signature automatiquement

Appuyez sur l’icône en forme de roue crantée en bas à gauche. Dans le panneau latéral droit, cliquez sur Options. Repérez la section Signature, saisissez vos coordonnées, puis validez par + Nouveau message. La signature est désormais présente dans le corps du futur mail.

2016-01-22_195341

 

 

 

 

 

 

Soyez notifié dès l’arrivée d’un courriel

Sans quitter le panneau des options, appuyez sur l’interrupteur Notifications et cochez les cases associées pour être informé de l’arrivée de nouveaux messages en temps réel. Sélectionnez ensuite Réponses automatiques pour activer cette fonctionnalité. Entrez le texte qui sera systématiquement envoyé à vos correspondants lorsqu’ils vous expédient un courriel. Pratique pour faire part d’une absence au bureau, par exemple.

2016-01-22_195354

 

 

 

 

 

2016-01-22_195409

 

 

 

 

 

 

Personnalisez l’arrière-plan de la messagerie

Toujours depuis le panneau latéral droit, appuyez sur Personnalisation. Choisissez une couleur d’affichage des colonnes ainsi qu’une image d’arrière-plan avec le curseur Remplir toute la fenêtre. Envie d’utiliser une photo personnelle ? Lancez votre recherche avec Parcourir.

Publié dans TRUCS & ASTUCES, VIE PRATIQUE, WINDOWS 10, WINDOWS 10 MAILS AVEC "COURRIER" | Tagué , , , | 2 commentaires

WINDOWS 10 : DIX BUGS ENFIN RESOLUS

Dix bugs de Windows 10 enfin résolus

Pour les habitués de Windows 7, Vista ou 8, le passage à la version 10 induit des changements notoires. Il s’accompagne aussi de soucis qui peuvent vous gâcher la vie. Voici nos solutions.

01 Changez le moteur de recherche par défaut

Edge, le nouveau navigateur Web de Windows 10, est plus convaincant qu’Internet Explorer. Au point qu’on peut le préférer à Google Chrome. Mais il impose l’utilisation de Bing comme moteur de recherche. Il est possible d’opter pour Google ou Yahoo Search, mais la procédure est tortueuse. Ouvrez le menu général du navigateur et activez Paramètres, Afficher les paramètres avancés. Epinglez le volet afin qu’il reste déployé, déroulez Bing sous Effectuer les recherches à partir de la barre d’adresse avec et sélectionnez Ajouter un nouvel élément. Entrez l’URL de votre outil favori dans la barre d’adresse. Cliquez sur son intitulé, par exemple http://www.google.fr -recherche Google, apparu dans le volet des réglages, puis sur Ajouter comme valeur par défaut.

N° 01

  1. 02 Repérez facilement la fenêtre active

L’interface de Windows 10 mise sur la sobriété et des graphismes épurés. Conséquence inattendue : il est impossible de différencier les fenêtres à l’écran puisque les barres de titre sont uniformément blanches, qu’il s’agisse ou non de la fenêtre active. D’un clic droit sur le Bureau, N° 02choisissez Personnaliser, Couleurs.

 

 

 

 

 

Désactivez l’option Choisir automatiquement une couleur de thème et sélectionnez une teinte qui tranche avec votre image de fond dans la palette. Dorénavant, la fenêtre active est encadrée par un discret filet coloré

N° 03

03  Activez systématiquement le pavé numérique

Agaçant que de s’y reprendre à deux fois pour saisir le mot de passe de sa session Windows en raison d’un pavé numérique désactivé. Ce problème peut ressurgir après la mise à jour de novembre. Exécutez Regedit en le lançant depuis le champ de recherche. Déployez la clé HKEY_ USERS, Control Panel. Activez Keyboard, double-cliquez sur InitialKeyboradlndicators, remplacez la valeur par défaut par 2 et validez. Désactivez aussi le démarrage rapide. Dans Démarrer, choisissez Paramètres, Système, Alimentation et mise en veille, Paramètres d’alimentation supplémentaires, Choisir l’action du bouton d’alimentation, Modifier des paramètres actuellement non disponibles. Décochez Activer le démarrage rapide (recommandé) et redémarrez.

N° 04

 

04 Retrouvez vos réglages dans GodMode

Certains outils sont disponibles dans les Paramètres, d’autres depuis le Panneau de configuration. Pour garder l’ensemble à portée de clic, optez pour le GodMode. D’un clic droit sur le Bureau, choisissez Nouveau, Dossier et nommez cet élément GodMode.{ED7BA470-8E54-465E-825C-99712043E01C}. Un raccourci GodMode est ajouté sur le Bureau. Un simple double-clic affiche la liste complète des réglages de Windows 10.

B » Résoudre ou contourner un problème qui se présente

Résoudre ou contourner un problème qui se présente 67758

Il s’agit d’un nouveau problème et nous envisageons des solutions permanentes. Toutefois, une solution s’offre a sous Cet outil de résolution des problèmes détectera et résolvera le problème décrit dans le lien ci-dessous Vous ignorez si vous êtes concerné ? Ne vous en faites pas. Nous nous assurerons que ce soit le cas avant d’apporter des modifications à votre PC

 05 Reprenez la main sur les Paramètres

Il arrive que le raccourci Paramètres du menu Démarrer ne réponde plus. Microsoft propose un petit outil qui pallie ce problème. Depuis le site tinyurl.com/nwjvdn8, double-cliquez sur CSSEmerg67758.diagcab. Choisissez Suivant pour lancer l’analyse et appliquer le correctif.

N° 05

 

06 Forcez l’ouverture du Windows Store

Encore une anomalie qui frappe un peu au hasard. Si vous ne parvenez pas à installer ou à supprimer un programme, allez sur le site tinyurl.com/hnqms98. Sélectionnez Run. Exécutez le fichier

lnit-d41aa360-1800-4ac5-8f55-20 38df49322a.exe

et validez par Accept. Le correctif est appliqué et vous devriez être dirigé vers le Windows Store.

07 Indiquez vos logiciels par défaut

Si le navigateur Edge ou l’appli Films & TV ont remplacé vos outils habituels pour ouvrir les fichiers vidéo, musicaux ou les liens hypertextes, activez Démarrer, Paramètres, N° 06Système, Applications par défaut. Afin de rétablir VLC comme logiciel par défaut, cliquez sur Films & TV, VLC Media Player dans la liste des programmes. Pour les types de fichiers qui n’apparaissent pas dans les suggestions de Windows 10, choisissez Définir les valeurs par défaut par application au bas de la fenêtre, puis Définir ce programme comme programme par défaut, OK.

N° 07 - Copie

 

08 Faites fonctionner vos anciennes applis

Certains programmes peuvent refuser de s’ouvrir après la mise à jour vers Windows 10. C’est le cas d’anciens logiciels conçus pour Windows XP ou Vista. Afin de continuer à les utiliser, ouvrez l’Explorateur de fichiers et faites un clic droit sur l’exécutable de l’appli (en .exe). Activez Propriété, Compatibilité. Cochez la case Exécuter ce programme en mode de compatibilité pour et indiquez la version de Windows avec laquelle l’appli fonctionnait bien.

 

09 Libérez de l’espace sur votre disque dur

La mise à jour Threshold 2 de Windows 10, publiée en novembre, a fait couler beaucoup d’encre. Par la durée de son installation et ses quelques dysfonctionnements notamment, mais aussi, en raison de l’espace qu’elle occupe sur le disque dur. Une sauvegarde de la configuration présente est automatiquement effectuée afin d’annuler la mise à jour en cas de souci. Si vous ne notez pas de problème, supprimez ces fichiers pour récupérer près de 6 Go d’espace disque. Lancez l’Explorateur de fichiers, effectuez un clic droit sur le disque dur système et optez pour Nettoyage de disque. Nettoyer les fichiers système. Vérifiez que la case Fichiers d’installation temporaires de Windows est bien cochée et validez par le bouton OK et Supprimer ces fichiers.

N° 08 - Copie

 

 

 

 

 

 

 

 

  • 10 Débusquez le vénérable Internet Explorer

    Si le navigateur historique de Windows a beaucoup perdu de son intérêt ces dernières années, son remplaçant Edge s’avère incapable d’afficher correctement certains sites et services Intranet un peu anciens. Et le passage à Google Chrome, ou à Fire-fox, ne résout pas toujours cette difficulté. Ne cherchez pas Internet Explorer dans la liste des applications : il ne s’y trouve pas;. Il reste pourtant bel et bien présent dans Windows 10. Saisissez ie dans la zone de recherche et cliquez sur Internet Explorer en haut de la liste des résultats. ■

N° 09 - Copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces astuces vous sont offertes par 01 net n° 834

du 06 au 19 Janvier 2016

 

 

 

 

 

Publié dans WINDOWS 10, WINDOWS10, WINDOWS10 : 10 BUGS ENFIN RESOLUS | Tagué , | Laisser un commentaire

STATISTIQUES DE MES BLOGS

STATISTIQUES 2015

Statistiques_blogs_2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

STATISTIQUES 2016 (au 04/01/2016)

Statistiques Blog 2016

 

 

 

Publié dans STATISTIQUES | Tagué , , | Laisser un commentaire

Windows 10 : les dix logiciels gratuits indispensables

Windows 10 : les dix logiciels gratuits indispensables

Vous avez enfin réussi à installer Windows 10. Vous allez (re)découvrir votre système d’exploitation et il s’est indéniablement amélioré sauf… concernant les logiciels proposés par défaut. Alors que certains d’entre eux n’ont pas bougé depuis Windows 7, nous vous proposons des alternatives gratuites et performantes.

C’est chouette Windows 10, c’est vrai. De Cortana qui fait des blagues au menu Démarrer (de retour maintenant que tout un chacun a appris à faire sans) en passant par le centre de notifications ou les bureaux virtuels, le nouveau système signé Microsoft vend du rêve. Et ça marche, vraiment.

Seulement, en y regardant de plus près, il y a quand même des surprises ; ou plutôt des non-surprises. Comment un système si moderne peut-il encore n’offrir qu’un Lecteur Windows Media comme lecteur multimédia, qu’un Paint comme éditeur graphique ou encore une connexion bureau à distance si peu performante ?

Partant de ce constat, nous avons décidé d’effectuer une sélection de logiciels alternatifs aux basics dont Windows 10 a hérité de ses « ancêtres ». De quoi améliorer votre expérience au sein d’un système réellement moderne mais qui aurait mérité, peut-être, de voir ses outils affûtés.

Lecteur Windows Media vs VLC

Vidéo, audio, images, le Lecteur Windows Media est sensé tout faire même si, concrètement, c’est pour la musique qu’il s’en sort le moins mal. On aurait pu espérer que le nouveau système de Microsoft vienne avec le remplaçant de ce lecteur multimédia qui a fait son temps mais, malheureusement, l’éditeur a fait l’impasse.

Soit. Puisque cela fait déjà bien longtemps qu’on doit faire face au désespoir généré par le Windows Media Player version 12 (qui date quand même de 2013 !), le remède reste le même : l’excellent VLC. Simple pour les noob mais offrant moult possibilités pour les experts, efficace, libre et gratuit, le logiciel cartonne et ce n’est pas pour rien. Enfin, pour ceux qui le souhaiteraient, VLC est également dispo sous forme d’app Windows.

Lecteur Windows Media - Windows 10

 

VLC media player

Sérieusement, l’interface du tout en rondeur du Lecteur Windows Media en jette au sein d’un système en flat design non ?

Paint vs Paint.NET

Autre composant ancestral de Windows, Paint a-t-il encore vraiment sa place sur ce système ? Ni doué pour le dessin, ni pour l’édition photo, celui-ci se voit relégué au rang de jeu pour enfant ou de convertisseur de format d’images (puisque ça, il le fait bien).

À ses côtés, Paint.NET a l’allure d’un outil professionnel et, bien que cette qualification ne lui sied guère, il fait bien plus que Paint et bien mieux. Si sa spécialité n’est pas la création (pas de vectoriel ou de brosse dédiée à la peinture), ce logiciel est en revanche doué pour la retouche. Doté d’outils précis, Paint.NET fait bien plus que dépanner ; il gère les calques, les modes de fusion, propose nombre d’effets, un historique des modifications, etc. Bref, un autre incontournable gratuit à essayer sans hésiter.

Paint Windows 10

 

Paint.NET Windows 10

En haut, Paint, au dessus, Paint.NET.

Visionneuse vs XnView MP

Continuons dans le domaine de l’image et de la photo avec la visionneuse Windows. Apparue avec Windows Vista, celle-ci n’est pas dénuée d’intérêt ; elle a au moins le mérite de permettre la visualisation de pas mal de formats d’image puis de les imprimer… ou de les ouvrir dans un autre logiciel. Ce que ne fait pas la visionneuse, l’app universelle Photos le fait, c’est vrai, mais avouons que la gestion des collections avec celle-ci est un calvaire.

Nous avons donc décidé de couper la poire en deux avec XnView MP. L’outil est étonnant de sa simplicité, et offre de nombreuses fonctionnalités dont l’accès et la manipulation sont à portée de tout un chacun. Léger et personnalisable, XnView MP est un MUST. Il est entendu que d’autres logiciels pourraient être cités ici : RawTherapee pour les passionnés ou Picasa pour les partageurs. Mais si vous souhaitez un logiciel qui va à l’essentiel, XnView MP est fait pour vous.

Visionneuse Windows 10

 

XnView MP

En haut, la visionneuse Windows, en dessous, le volet gestion d’XnView MP

Outil capture d’écran vs PrtScr

À dire vrai, l’outil de capture d’écran de Windows n’est pas si mauvais. Celui-ci s’est même vu « amélioré » pour Windows 10 avec l’ajout d’un retardateur de capture malheureusement réglable uniquement de 1 à 5 secondes par palier d’une seconde (aucun intérêt donc). Son seul intérêt versusPrtScr est de pouvoir capturer une fenêtre, un manque indéniable pour le petit logiciel gratuit.

À côté de cela, ce dernier est tellement pratique ; appelé par un simple « Impr.écr » (ou PrtScr), il offre la possibilité de capturer tout l’écran, des formes libres ou des rectangles, avec ou sans retardateur (de 5 ou 30 s) et ensuite, en un clic, d’enregistrer (« sous », sur le bureau ou dans le presse papier), éditer, partager, ou imprimer. Une fois essayé, vous ne pourrez plus vous passer de PrtScr.

Outil de capture d'écran Windows 10

 

PrtScr

En plus, PrtScr, fait flotter votre capture dans l’écran en attendant que vous choisissiez ce que vous voulez en faire (capture du dessous, au dessus à droite)

Bloc-Notes vs Notepad++

Un peu plus touchy car bien moins utilisé du « grand public », le Bloc-Notes est l’intemporel outil de base qui dépanne ; parfois pour noter un numéro de téléphone en toute hâte, parfois quelques adresses IP, parfois pour taper 2 ou 3 lignes de code.

Si vous avez besoin de plus, le passage à Notepad++ vous sera salutaire : gestion des onglets, d’un grand nombre de langages de scripting ou de programmation, autocomplétion, coloration syntaxique, recherche et remplacements complexe. La liste est longue, le logiciel est top, pas besoin d’hésiter.

Bloc-notes

 

Notepad++

Le Bloc-Notes en haut, Notepad++ en dessous

Windows Defender vs Avast! Antivirus Gratuit 2015

Des griefs contre Windows Defender ? Aucun, il s’agit d’un très bon logiciel de sécurité de base, peu configurable soit, mais suffisant pour qui ne prendrait pas de risques, ou pas trop.

Simplement, force est de constater qu’Avast! Antivirus Gratuit 2015 est devenu le mètre étalon des logiciels de sécurité gratuit ; il faut dire que l’éditeur a mis le paquet dans cette version 2015. Le logiciel s’est en effet hissé au niveau de certaines suites payantes (la pub en plus). Côté sécurité : protection en temps réel antivirus, antirootkit et antispyware, Cloud et analyse du réseau domestique. Côté utilitaires : outil de détection de mise à jour, nettoyage et protection du navigateur, désencombrement du navigateur, disque de secours, prise en main à distance, etc. Notons enfin une fonction SmartScan d’analyse tout-en-un, pratique pour les utilisateurs les moins avertis.

Windows Defender Windows 10

 

Avast! Antivirus 2015 Windows 10

Le minimaliste Windows Defender, en haut  VS l’exhaustif Avast! Antivirus 2015 en dessous

Outil de décompression vs 7-zip

Sous Windows, décompresser du .ZIP c’est facile ; pour le RAR, qui est au passage le format le plus utilisé sur net, ou le .7Z… ça se complique. Et ne parlons même pas de compression ; .ZIP only.

Oui, il est nécessaire, indispensable même, d’avoir un autre logiciel d’archivage sur son ordinateur que celui proposé par Windows. Et bien que WinRAR soit toujours le plus téléchargé, si ça n’est déjà fait, c’est le libre et gratuit 7-Zip qu’il faut adopter. Nous vous invitons d’ailleurs à consulter notre article à propos de 7-zip pour vous en convaincre.

Outil de décompression Windows 10

 

7-zip

En haut, l’outil Windows, en dessous l’interface extrêmement moderne de 7-zip

Bureau à distance vs AnyDesk

Que dire du Bureau à distance de Windows ? Ce système est fiable, relativement sécurisé et propose les quelques options nécessaires à une connexion en bonne et due forme. Ah, oui, j’oubliais, si vous n’êtes pas fibré, c’est un calvaire.

Et c’est là le principal intérêt d’AnyDesk ; facile à installer et à connecter, il est surtout bien plus fluide qu’aucun autre système de connexion à distance. Bien entendu vous pourrez recevoir le son, synchroniser le presse-papier, effectuer des captures d’écran, etc. ; rien ne manque. À installer d’urgence.

RDP Windows 10

 

AnyDesk Windows 10

A gauche le bureau à distance (RDP) de Windows, en dessous, Anydesk.

Bureau virtuel Windows vs Dexpot

Certes, il ne s’agit pas d’un composant daté puisqu’il vient d’arriver avec Windows 10, mais il s’agit toutefois d’une déception. Les bureaux virtuels Windows étaient attendus au tournant par nombre d’utilisateurs issus de Linux (ou habitués d’autres solutions). Résultat : aucune configuration ou presque, une gestion simple voire simpliste, un fond d’écran pour tous les bureaux, pas de raccourcis clavier…

Dexpot s’avère être tout le contraire. S’il reste simple d’utilisation, disponible gratuitement et en français, il est configurable à outrance. Il permet d’avoir jusqu’à 20 bureaux différents, de multiplier les accès (barre des tâches, raccourcis, raccourcis claviers), de jouer sur les apparences… Il permet tout, même l’affichage d’un joli cube 3D lors du changement de bureau. Une merveille à essayer absolument.

Bureau virtuel Windows

 

Dexpot

Ce n’est pas qu’une histoire de cube qui tourne mais il faut avouer que Dexpot (et Dexcube), en dessous, en jette !

Windows Media Center vs Kodi

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, alors que XBMC existait déjà, certains utilisateurs s’acharnaient toutefois à utiliser le Windows Media Center. Plus simple à configurer, il n’en demeure pas moins que les possibilités offertes par le logiciel signé Microsoft étaient également bien moindres.

Pour le remplacer, rien de mieux que le très bon Kodi. En effet, si XBMC a changé de nom, il a également mûri : plus simple, plus stable, toujours plus configurable, le logiciel fait des prouesses dans tous les domaines grâce, notamment, à une excellente gestion des bibliothèques : musique, films, séries et photo, tout y passe.

Windows Media Center

 

kodi

Le regretté Windows Media Center à gauche et l’excellent Kodi en dessous

 La liste es détails concernant ces dix logiciels gratuits vous est fournis par CUBICS
Publié dans 10 logiciels gratuits, Non classé, WINDOWS10 et 10 Logiciels Gratuits | Tagué , | 2 commentaires

Le jargon du high-tech expliqué

Le jargon du high-tech expliqué

Au rayon télévisions de Darty, vous hésitez entre deux beaux écrans. La fiche technique finit de vous plonger dans le doute, avec ses sigles abscons, Dégainez votre antisèche !

AAC

Non, il ne s’agit pas d’un modèle de pile mais d’un format de son, ou plutôt d’un algorithme. AAC, c’est l’acronyme d’Advanced Audio Coding, ou « Encodage Audio Avancé » en français. Concrètement, il s’agit d’un format développé à la fin des années 90 par un institut allemand, en collaboration avec Sony, AT&T et Dolby, afin d’améliorer la qualité de compression du MP3. En théorie donc, le AAC c’est mieux que le MP3. C’est le format notamment utilisé par Apple.

Amoled

Ça, c’est l’écran du futur. Et du présent, puisqu’il équipe déjà vos smartphones. Amoled signifie matrice active à diodes électroluminescentes. La matrice active, cela veut dire que chaque pixel est commandé indépendamment des autres. D’où une image plus fluide. Et l’Oled, c’est la technologie qui va remplacer le LCD. Concrètement, il s’agit de diodes qui produisent leur propre lumière, à la différence du LCD qu’il faut éclairer par l’arrière. L’Oled assure ainsi la production d’écrans ultraminces dotés d’une image parfaite, qui ne « bave » pas.

Blu-ray 3D

Vous avez acheté un lecteur Blu-ray il y a cinq ans et vous voulez visionner un film en 3D sur votre téléviseur. Perdu ! Il vous faut un lecteur de Blu-ray 3D. Concrètement, le Blu-ray est le format de disque capable d’afficher des images en haute définition. Mais les Blu-ray 3D contiennent plus de couches pour stocker plus d’information. Le laser doit donc être capable d’aller les chercher.

Bluetooth

Créé par l’entreprise suédoise Ericsson en 1994, le Bluetooth est un système de communication par ondes apte à faire communiquer deux accessoires entre eux. Le nom, proposé par un ingénieur d’Intel, fait référence au roi danois Harald à la dent bleue (bluetooth) qui a unifié les tribus de son pays dans le christianisme au Xe siècle.

CPL

Un autre moyen de faire communiquer les appareils entre eux. Mais sans ondes, comme pour le Wifi. Le CPL est l’acronyme de courant porteur en ligne. Le réseau informatique est supporté par le courut » électrique. Il suffit de s’équiper d’adaptateurs à placer sur les prises de courant. Le signal passe alors  par les fils électriques. Le CPL a décollé auprès du grand public par la volonté des fournisseurs d’accès.

 DLNA

Alors là, ça se complique un peu Le DLNA, pour Digital Living Network Alliance, est un standard qui sert à faire communiquer les nombreux appareils connectés de la maison. Très à la mode à la fin des années 2000 où l’on parlait beaucoup de convergence, le DLNA établit la communication des appareils entre eux grâce à un serveur central (un petit boîtier connecté), pour transformer son chez-soi en un réseau Internet local. Pour quoi faire ? Prendre une photo avec son smartphone et la visionner directement sur son téléviseur, par exemple. Ou encore envoyer la musique de son PC sur sa chaîne hi-fi. En pratique, le grand public n’a pas vraiment adhéré, préférant les communications directes comme le Bluetooth ou le stockage sur le cloud.

Full Led

Le Led, on le sait, ce sont des petites loupiotes qui permettent à la télévision LCD de briller. Car les cristaux liquides seuls n’émettent pas de lumière. Après, il y a plusieurs façons de l’éclairer : par les côtés (c’est moins cher, mais moins bien), ce qu’on appelle l’Edge Led, ou sur toute la surface, le Full Led, donc.

Hi-Res (Sony)

Pour faire court, c’est la haute définition (HD) mais pour le son. Cette technologie d’encodage du son a été mise au point par Sony. Elle concerne tant l’encodage que la lecture de la musique. Concrètement, elle offre une qualité de son qui dépasse celle du CD, grâce à une « pixellisation sonore » plus fine, si on peut dire.

HDMI

C’est la connectique Péritel de la haute définition. Le HDMI, pour High Définition MultiMedia Interface, est capable de transmettre plus d’informations sur le flux vidéo qu’une Péritel et ce, sans perte. D’où une image HD. Depuis son apparition en 2002, elle n’a cessé d’évoluer. Avec la version 1.4, on peut par exemple afficher une image en 4K (le Super Full HD). Quant à la mouture 2.0, elle affiche des vidéos 4K en 60 images par seconde.

HDR

C’est le nouvel argument marketing des fabricants d’écrans. Il faut passer à l’HDR ! Acronyme de High Dynamic Range (traduit par imagerie à grande gamme dynamique), la technologie est bien connue des amateurs de photo à qui elle garantit une image parfaitement contrastée lorsque des zones sombres jouxtent des zones très lumineuses. Dans ce cas-là, un écran classique choisit de privilégier les unes aux dépens des autres. Avec le HDR, la vidéo s’inspire de la photo en assurant un contraste optimal sur les deux. Problème : quasiment aucun écran du commerce n’est pour l’heure compatible. Il faudra attendre un peu pour tout racheter !

IPS

L’une des millions de technologies logées dans les écrans LCD. Car les modèles à cristaux liquides, à la différence de l’Oled, sont pleins de défauts (contraste limité, rendu des couleurs moyen, angle de vision réduit…). L’IPS (In Plane Switching) corrige une de ces faiblesses : l’angle de vision. Sur une dalle IPS, on bénéficie d’un excellent rendu où que l’on se trouve dans la pièce. Les professionnels adorent. Le grand public moins, à cause de son taux de contraste médiocre (1000:1).

LTE

Tout le monde connaît le LTE (Long Term Evolution) mais sous le nom de 4G. Il s’agit de la norme choisie par le consortium mondial du mobile, le 3GPP, pour avoir le même type de fréquence de réseau mobile nouvelle génération (ça facilite la commercialisation des smartphones sur les cinq continents). Le LTE offre un débit maximal de 300 Mbit/s (le poids de cinq albums de musique), le futur LTE-Advance (la « vraie » 4G) montera, lui, à 1 Gbit/s.

5G IMT 2020

C’est le super débit du réseau mobile du futur. Et c’est prévu pour 2020. Avec la 5G, c’est une orgie de téléchargement sur smartphones qui se dessine. La 5G livrera en théorie des débits de plusieurs gigaoctets de données par seconde, soit 100 fois plus que la 4G actuelle. Encore faudra-t-il qu’il y ait du réseau!

NFC, RFID

Le NFC (Near Field Communication, alias communication en champ proche) est une techno de communication rapide et à courte distance (10 cm). De quoi payer sans contact avec son mobile. C’est une variante de la RFID, qui ouvre des communications à plus longue distance et qui est, de fait, moins sûre.

SD, microSD

C’est le format qui s’est imposé dans le stockage de données (principalement des photos) face au Memory Stick du japonais Sony. La carte SD, pour Secure Digital, créée en 2000 par Panasonic, SanDisk et Toshiba, utilise de la mémoire flash (ce qui la distingue d’un disque dur) et a depuis été déclinée en plusieurs formats (miniSD, microSD).

SIM,microSIM, nanoSIM

La fameuse carte SIM, pour Subscriber Identity Module, c’est un peu l’âme du téléphone portable. Sans elle, point de communication (du moins par réseau mobile). La carte SIM contient les informations de l’abonné et de l’opérateur, ainsi qu’un peu de mémoire. Les toutes premières avaient un format de carte de crédit (peu pratique dans un mobile) mais depuis, elles ne cessent de rétrécir pour se glisser dans des téléphones de plus en plus fins. La petite dernière, la nano-Sim, a été introduite par Apple dans son iPhone 5.

SSD

C’est la technologie de stockage qui remplace le disque dur. Le SSD (Solid State Drive) engrange les données sur des puces de mémoire flash. Il n’y a pas de mécanique, donc c’est plus fiable. Mais plus cher. À capacité égale, le SSD coûte dix fois plus.

Thunderbolt

C’est la connectique favorite des fans d’Apple. Et pour cause, on n’en trouve principalement que sur les Mac. Il s’agit d’un format de connectique qui relie l’ordinateur à toutes sortes de périphériques. La différence avec les autres connectiques de type USB, c’est que le Thunderbolt utilise la technologie de fibre optique à la place des fils de cuivre. C’est plus sûr et ça assure de meilleurs débits. Mais dans les faits, ils sont peu nombreux à s’en servir.

 UHD (4K et 8K)

Oubliez le Full HD, on est entré dans l’ère de l’UHD, soit l’ultra haute définition. Sur un écran Full HD, l’image est découpée en 2 millions de pixels. Avec l’UHD, dit 4K, elle s’affiche en 2160 x 3 840 pixels, soit quatre fois plus. Et avec le futur 8K, ce sera 16 fois plus, et une définition monstrueuse de 4320 x 7 680 pixels. Le but est de conserver une très haute définition sur des écrans de plus en plus grands.

USB Type C

La dernière-née des connectiques. Dévoilé par Apple avec son MacBook 12 pouces, l’USB Type-C se veut universel. Tout passe par lui : le courant pour recharger l’appareil, les données pour télécharger, etc. Autre avantage sur l’USB : plus besoin de tourner la prise dans tous les sens pour la brancher, elle est réversible.

MARTIN SOMA

0 1 N E T   M A GA Z I N E

 

Publié dans LE JARGON DU HIGH TECH EXPLIQUE | Tagué , , | 3 commentaires

WINDOWS 10 en 15 ILLUSTRATIONS

Les Nouveautés de Windows 10 en 15 illustrations

Ce fichier vous est fournis ici par « L’Internaute.com » afin de ne pas l’oublier

  1. Le menu « démarrer », le grand retour
  2. Des bureaux virtuels à volonté
  3. Deux nouvelles icônes sur la barre des tâches
  4. Applis en mode bureau
  5. Un mode multifenêtres amélioré
  6. Un centre de notifications digne d’un mobile
  7. Un Windows store unifié
  8. Un seul Windows pour les smartphones, les tablettes et les PC
  9. Windows 10 gratuit pour les possesseurs de Windows 8
  10. Windows passe du 8 au 10
  11. Une version de Windows 10 finalisée pour mai 2015
  12. Une installation express
  13. Un explorateur amélioré
  14. La barre des charmes disparaît
  15. Un mode d’économie d’énergie et de consommation de données

2015-12-04_0001

2015-12-04_0002

2015-12-04_0003

2015-12-04_0004

2015-12-04_0005

2015-12-04_0006

2015-12-04_0007

2015-12-04_0008

2015-12-04_0009

2015-12-04_0010

2015-12-04_0011

2015-12-04_0012

2015-12-04_0013

2015-12-04_0014

2015-12-04_0015

Publié dans WINDOWS10 en 15 ILLUSTRATIONS | Tagué , | 1 commentaire

Windows 10 en 30 trucs et astuces

 Windows 10 en 30 trucs et astuces

Ce fichier vous est fournis ici par « L’Internaute.com » afin de ne pas l’oublier

  1. Rendez le centre de notifications plus discret
  2. Activez le GodMode
  3. Supprimez le dossier Windows.old du disque dur
  4. Arrêtez l’ordinateur en balayant l’écran
  5. Masquez l’assistant vocal Cortana
  6. Lancez une recherche rapide en un clic
  7. Accélérez Windows 10 en désactivant les animations des fenêtres
  8. Sélectionnez Internet Explorer à la place de Edge comme navigateur par défaut
  9. Remplacez Bing par Google dans le navigateur Edge
  10. Remplacez le compte invité des anciennes versions de Windows
  11. 11   Créez un nouveau compte Administrateur
  12. Débranchez rapidement une clef USB
  13. Ouvrez toujours en grand l’Explorateur Windows
  14. Ouvrez directement l’Explorateur sur vos disques durs
  15. Retirez OneDrive du volet de navigation de l’Explorateur
  16. Utilisez le copier/coller dans l’Invite de commande
  17. Faites défiler le contenu d’une fenêtre inactive
  18. Désinstaller une mise à jour
  19. Activez le système d’historique des fichiers
  20. Affichez les Icônes du Bureau
  21. Réparez un Windows 10 défaillant
  22. Interdisez le partage de connexion Wi-Fi
  23. Découvrez les raccourcis claviers les plus pratiques avec la touche Windows
  24. Modifiez la taille du menu Démarrer
  25. Ajoutez ou supprimez des tuiles au menu Démarrer
  26. Désactivez l’écran de verrouillage
  27. Créez un second bureau virtuel grâce aux Bureaux Virtuels
  28. Forcez une icône à rester affichée en zone de notification
  29. Retrouvez le panneau de configuration
  30. Créez un raccourci pour arrêter l’ordinateur

 

2015-12-04_001

2015-12-04_002

2015-12-04_003

2015-12-04_004

2015-12-04_005

2015-12-04_006

2015-12-04_007

2015-12-04_008

2015-12-04_009

2015-12-04_010

2015-12-04_011

2015-12-04_012

2015-12-04_013

2015-12-04_014

2015-12-04_015

2015-12-04_016

2015-12-04_017

2015-12-04_018

2015-12-04_019

2015-12-04_020

2015-12-04_021

2015-12-04_022

2015-12-04_022

2015-12-04_023

2015-12-04_024

2015-12-04_026

2015-12-04_027

2015-12-04_028

2015-12-04_029

2015-12-04_030

 

 

Publié dans WINDOWS10 en 30 TRUCS et ASTUCES | Tagué , | 2 commentaires