Le cloud computing dans les nuages !

cloud computing

Ce mot anglais « Cloud » veut dire nuage. Dans le monde informatique, vous le trouverez souvent symbolisé par des illustrations à base de nuages. Le Cloud Computing consiste à stocker sur des serveurs accessibles depuis internet vos données diverses. (Ce n’est pas seulement vos données qui sont disponibles depuis Internet, c’est aussi les outils qui permettent de les exploiter. Vous pouvez mettre dans votre cloud vos chansons favorites et le logiciel pour les écouter avec Deezer et Spotify par exemple). Vous êtes ainsi déchargé des problématiques des serveurs. L’utilisateur dispose alors de ses données et de ses outils où qu’il se trouve par l’intermédiaire d’une connexion Internet. Cette nouvelle technologie est à la portée de tous. Elle procure de la souplesse et de véritables avantages aux TPE et PME.
Quand nous consultons nos e-mail en ligne, nous demandons à l’ordinateur de se connecter à Internet. Une fois en ligne, il suffit de taper l’adresse de son webmail (Yahoo Mail, GMail, Orange, Hotmail, etc.), de s’identifier pour accéder à une « interface web », qui est un véritable gestionnaire de messages. Nous avons donc à la fois une interface en ligne, et un « espace virtuel de stockage » (messages, pièces jointes, etc.). Nous voyons bien que sans le savoir, nous utilisons le Nuage depuis longtemps.

En résumé, on peut dire que le Cloud permet d’exploiter des logiciels en ligne, d’archiver ses données, d’utiliser une puissance de calcul mutualisée, et de collaborer au sein d’espaces virtuels partagés. Toutes les données sont sécurisées et dupliquées automatiquement pour assurer leur sauvegarde.

      Les avantages du Cloud Computing

Plus besoin d’ordinateurs hyper performants,

  • Toutes les ressources  nécessaires (espace disque, vitesse de calcul) sont dans le nuage. 
  • Certains vieux ordinateurs peuvent même retrouver une seconde vie.
  • Plus besoin de s’occuper d’un parc informatique coûteux générateur de pertes de temps, notamment chez les professionnels, ou pour faire les mises à jour logicielles.
  • Plus besoin d’organiser ses sauvegardes sur CD, clé USB ou autre.
  • Possibilité de partager ses contenus avec son réseau personnel.
  • Possibilité de partager les ressources, en fonction de la répartition horaire des besoins.Les inconvénients de l’informatique en nuage
    Tout serait trop beau si le Cloud ne possèdait pas quelques défauts ! 
  • La sécurité des données : les accès au Cloud sont généralement cryptés pour protéger la confidentialité des informations stockées. Laqualité du cryptage dépend des solutions proposées par les opérateurs, et il est difficile d’être certain à 100% que les données stockéessoient complètement cloisonnées ou protégées.

  • L’accès au Cloud passe nécessairement par une connexion internet : par conséquent, si votre connexion est coupée, momentanément ou durablement, vous n’avez plus accès à vos documents ou services.
  • La dématérialisation peut faire peur aux plus réticents. En passant du stockage local (concret) au Cloud, l’informatique revêt une dimension plus abstraite.
  • Faire confiance au Cloud, c’est accepter qu’une entité distante gère à notre place nos informations et services. Tout le monde n’est pas capable d’une telle confiance ! Surtout si les données traitées sont sensibles ou stratégiques.

3 clouds

 

 

 

 

 

 Les diverses solutions du Cloud.

Trois modèles du Cloud Computing à votre disposition.(voir image ci_dessus : Hybride, Public ou Privé))

  Le Cloud Public ( Public Cloud) est destiné au grand public et aux grands groupes industriels via Internet. Il est  géré par un prestataire externe. C’est le cas des groupes vendeurs des services Cloud comme par exemple la plateforme Amazone Web
.VPN



Le Cloud Privé ( Private Cloud) est disponible pour les entreprises. Elle peut être hébergée par l’organisation ou par un tiers. Soninfrastructure est accessible via des réseaux sécurisés de type VPN (Virtual Private Network: système permettant de  créer un lien direct entre des ordinateurs distants). VPN permet la connexion à un réseau distant de manière anonyme et sécurisée. Possibilité d’utiliser un wifi public en protégeant vos données, ou de vous connecter avec une adresse IP d’un autre pays. (Pour un accès limité, sans publicité et sans restriction, le service est payant). Pour un usage basique, comme du surf, il existe des VPN gratuits.L’infrastructure peut être placée dans les locaux de l’organisation ou à l’extérieur.

 Le Cloud Hybride ( Hybrid Cloud)
  • L’infrastructure est composée d’un ou de plusieurs nuages public ou privé.
  • Ces nuages demeurent des entités indépendantes.
  • Ils sont toutefois liés par l’entremise de technologies standards ou propriétaires 
  • Objectif: permettre la portabilité des données et des applications entre les nuages.
  • C’est une excellente solution pour répartir ses moyens en fonction des avantages recherchés.On distingue 4 niveaux de services Cloud Computing décrits par des sigles de 4 lettres :IaaS pour le hardware,
    IaaS  (Infrastructure-service/ Infrastructure as a Service )
    C’est un service matériel, loué à la demande : stockage, machines virtuelles, OS, etc.  L’entreprise peut, dans ce cas, disposer sur demande d’une capacité de traitement pour n’importe quel type d’application.
    En clair :Vous n’achetez pas un ensemble de matériel pour installer votre infrastructure. Vous louez ce matériel comme s’il vous appartenait. Vous installez les serveurs que vous souhaitez utiliser. Vous gérez l’ensemble des OS installés sur les serveurs que vous louez. (Les entreprises utilisent beaucoup le IaaS car elles peuvent ainsi disposer de serveurs disponibles, de dernières génération et très rapidement disponibles).

    PaaS pour le middleware,
    PaaS (Plateforme-service / Platform as a Service)
    C’est un service d’environnement de développement et d’exploitation de logiciels sur Internet. La PaaS regroupe la partie développeur et système du Cloud Computing. Elle assure toute la gestion des utilisateurs a la place du développeur.

    En clair : Vous louez une machine avec un OS, le tout prêt à l’emploi.
    Voici un exemple de Paas :
    – Louer un serveur, avec un logiciel permettant de gérer la messagerie des entreprises.
    Cette location est bien en mode PaaS, car dans ce cas, vous louez : Le serveur, l’OS, et le logiciel et le tout déjà pré-installé.
    SaaS pour les logiciels,
    SaaS (Logiciel-service / Software as a Service)

    C’est un service d’applications informatiques (logiciels) accéssible par Internet par abonnement. Les données sont elles aussi stockées sur un serveur de l’opérateur SaaS.  C’est la partie visible du Cloud Computing pour l’utilisateur final, qui n’a plus besoin d’installer l’application sur son poste, et qui accède à son compte par le Web, sur un environnement 100% sécurisé.
    En clair :
    Vous n’installez pas le logiciel que vous voulez utiliser sur votre ordinateur, mais vous l’utilisez à distance (le logiciel « tourne » sur des serveurs dans des datacenters). La plupart du temps, ces logiciels s’utilisent via un navigateur Web.
    XaaS (Anything as a Service).
    C’est un service qui regroupent l’ensemble des services informatiques

    directement accessibles depuis Internet et qui se développent sur le business model du Cloud computing. Les exemples les plus connus de XaaS sont les SaaS, IaaS ,PaaS. D’autres applications du Xaas moins connues existent telles que CaaS (Communication as a Service), NaaS (Network as a Service), et MaaS (Monitoring as a Service).
    ———————————————————–
    Quelques outils web populaires du Cloud :
    Dropbox

    Dropbox qui est un service gratuit de stockage et de partage de documents en ligne. Pour utiliser Dropbox vous devez créer un compte sur dropbox.com et permettre au service de créer des dossiers sur tous vos appareils connectés, tels que PC, ordinateurs portables ou autres appareils mobiles, et de synchroniser tous les fichiers que vous y stockez avec les appareils connectés. Les fichiers peuvent être partagés avec d’autres en leur fournissant un lien vers votre dossier Dropbox.
    Dropbox a été lancé en 2007 par Drew Houston et Arash Ferdowsi. Le service prétend avoir plus de 55 millions d’utilisateurs et offre 2 Go stockage gratuit et des options payantes pour bénéficier de 50 Go ou 100 Go.

    icloud

  • iCloud est un espace disque situé sur le serveur d’Apple qui vous permet de stocker, vos musiques, vos photos, vos apps, vos livres, vos émissions TV, vos calendriers, vos contacts, vos adresses email, vos notes ainsi que divers formats de documents, et de les transférer automatiquement vers tous vos autres Mac sous OS X MAVERICKS et vos iDevices (iPod Touch, iPhone, iPad) sous iOS 7 par le biais d’Internet. La synchronisation entre tous les appareils connectés dans votre nuage est automatique. « iCloud » propose en plus divers services comme la localisation de vos appareils, l’accès à distance à votre Mac, une fonction « Flux de photos » et bien entendu une adresse email « iCloud ».
    (« iCloud » est gratuit, pour un espace disque de 5 Go. Il est payant au delà).


    icloud drive
    iCloud Drive est un système de stockage dans le nuage. Son interface web permet d’accéder, depuis n’importe quel ordinateur, à l’ensemble des fichiers qui y sont stockés tel que : vos PDF, présentations, feuilles de calcul, images et autres types de documents. Vous y accédez depuis votre iPhone, iPad, iPod touch, Mac ou PC. (Gratuit, pour un espace disque de 5 Go. Il est payant au delà).

    One drive
    OneDrive (Ancien skydrive de Microsoft)
    est un logiciel qui permet de stocker les fichiers sur le système cloud de microsoft. Il facilite et automatise le stockage des fichiers et dossiers en utilisant une méthode de synchronisation.
    Le logiciel crée automatiquement un dossier nommé one drive sur l’ordinateur. One drive permet de partager les fichiers et dossiers entre plusieurs ordinateurs sans passer par le navigateur. Tout se fait via l’explorateur de fichiers et le dossier one drive. Il autorise une grande vitesse de transfert vers one drive et propose 7 go de stockage dans le cloud extensible gratuitement jusqu’à 25 go (
    payant au delà).

 

Ce billet à été réalisé par Georges AVÉROUS du Club WIN’S

 

A propos micdec

I am a versatile engineer has retired and intense activity on the net, I maintains an openness of mind and some agility thereof. Contacts with persons younger than me motivate me and help me in this direction. Help my next in the best of my ability and knowledge is part of my most precious values as rewarding.
Cet article, publié dans iCloud Drive, LE CLOUD, Non classé, STOCKAGE DANS LE CLOUD, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s