VALEO : QUELLE HISTOIRE ! De 1830 -a- 1988

INTRODUCTION

Je possédais depuis son origine une copie d’une étude réalisée par M. TESTARD  (Amiens et St Ouen) et à laquelle, à l’époque, j’ai très modestement participé.

Cette étude ne fait que retracer l’évolution de la Société  entre 1830 et 1988, et non celle des Hommes qui y ont contribué. Elle s’arrête juste avant l’arrivée de M. Noël GOUTARD comme PDG du groupe, donc avant la profonde réorganisation réalisée par celui-ci par le recentrage autour de son activité principale qui est « équipementier automobile » et par la suite, l’organisation en lignes  de produits.

J’ai pensé qu’il eut été dommage qu’un tel travail soit un jour perdu ou oublié dans une archive dormante aussi je l’ai transféré en l’état ici même, dans un de mes Blogs WordPress qui se nomme « Travail et Recherche ».

 

A l’exception de NEIMAN, la Société Anonyme Française du FERODO, élément fédérateur des huit sociétés majeures d’équipements automobiles qui composent aujourd’hui le groupe VALEO, est la plus jeune au plan de l’existence juridique : née, comme MARCHAL, en 1923, elle doit le respect à DUCELLIER, bien sûr (1830), mais aussi à CHAUSSON (1907), S.E.V (1912), PARIS-RHONE (1915) et CIBIE (1919).

La chronologie ci-dessous s’intéresse essentiellement aux équipements automobiles.

Pour beaucoup de ces sociétés, nées immédiatement avant ou pendant la première guerre mondiale, il faut souligner l’influence déterminante du conflit sur les progrès techniques en matière d’équipements aéronautiques et de véhicules militaires; progrès dont les retombées civiles marqueront les années suivantes.

Le cas de Paris-Rhône est à cet égard exemplaire puisque sa première activité, en 1915, a pour objet la production de matériel radio-électrique pour l’armée de l’air, et c’est seulement en 1918 que débutent les fabrications de dynamos et de démarreurs.

1830 François et Henri DUCELLIER entreprennent de fabriquer dans une propriété leur appartenant (25, Passage Dubaïl à Paris), des lanternes de luxe pour voitures à chevaux. Cette activité se poursuit pendant 60 ans et, en 1892, début de l’industrie automobile. 150 ouvriers produisent dans l’entreprise des frères DUCELLIER des phares à acéthylène pour Panhard et de Dion. Après le décès des fondateurs, la pérennité est assurée par la création en 1911 de la Société en Commandite Willock, Régnault et Cie sous la dénomination :

« PHARES DUCELLIER »

C’est le début des projecteurs électriques. La participation de DUCELLIER aux productions intéressant la Défense Nationale amène la Société à fabriquer, à partir de 1916, des démarreurs, dynamos et autres accessoires. PHARES DUCELLIER se transforme en 1918 en S.A. des Ets DUCELLIER, ce qui marque le début d’une longue période d’absorptions et de prises de contrôle :

– Ets CHAMPENOIS (machines agricoles) en 1919
(usine à St Didier)

– S.A. des ALLIAGES COTHIAS à Ivry en 1921

– Cie des Appareils et Magnétos ZENITH (distributeurs
d’allumage) en 1925 (usine rue Haxo à Paris)

– Sté BLERIOT PHI (dynamos, démarreurs et projecteurs)
qui elle-même venait d’absorber la Sté INDUSTRIELLE
d’APPAREILS MECANIQUES, en 1925 (deux usines à Boulogne)

– Enfin en 1937, Ets GRAVEREAUX-BRASSAC (Puy de Dôme)

1907 Jules et Gaston CHAUSSON créent les

ETS CHAUSSON FRERES, 27 rue Malakoff à Asnières

Le radiateur automobile est un simple serpentin ailetté. Le tube vertical à ailettes soudées s’imposera en 1912 et, malgré les progrès considérables suscités par la guerre 14-18, notamment en aviation (collaboration avec HISPANO-SUIZA) il faudra attendre 1930 pour voir l’apparition du circuit d’eau forcé par pompe à eau.

1912 Création de la S.A. pour l’Equipement Electrique des Véhicules, dite S.E.V., à Issy-Les-Moulineaux. Production initiale : magnétos, dynamos, démarreurs puis allumeurs et bobines en 1928, pompes à essence et essuie-glaces en 1931.

1915 Fondation à VILLEURBANNE de la CIE INDUSTRIELLE de PARIS

et du RHONE qui devient, dès 1916, SOCIETE de PARIS et du RHONE avec une usine à Lyon où l’on fabrique des matériels radio-électriques pour l’aviation. Reconversion, en 1918, date à laquelle on entreprend la production de dynamos et démarreurs, et diversification en 1922 dans l’électro­ménager (aspirateurs, cireuses).

1919 Léon CIBIE crée la Société des PROJECTEURS CIBIE qui fabrique dès l’origine des projecteurs pour BERLIET, CITROEN, PEUGEOT et RENAULT. L’usine de Bobigny est mise en service en 1923.

1923 C’est l’année de la fondation par Pierre MARCHAL de la Société pour la FABRICATION de PROJECTEURS et LANTERNES ELECTRIQUES qui réalise ces équipements dans une usine de Pantin. Dès 1924, la SECAM est créée pour assurer la distribution de cette production à laquelle viennent s’ajouter des fabrications nouvelles (avertisseurs, bobines, interrupteurs, essuie-glaces) réalisées à Courbevoie. Enfin, en 1927, apparaît la SCAMEA qui va produire, d’abord à Neuilly, puis à Asnières après la Libération, des bougies MARCHAL en utilisant les isolants fabriqués à Marignier. Ultérieurement, toute la production de bougies sera assurée à Marignier.

Mais :

1923 c’est aussi la constitution de la SOCIETE ANONYME FRANÇAISE DU FERODO (S.A.F.F.), qui reçoit, en apport des Ets BUISSON (agent exclusif, depuis 1910, de la distribution en France des matériaux de friction de FERODO LIMITED) la licence des marques et procédés de cette société anglaise. Les premiers matériaux de friction fabriqués en France sont réalisés dans une usine de la rue Etienne Dolet à Saint Ouen.

Pour contrôler l’approvisionnement des deux composants de base des matériaux de friction (amiante et poudres à mouler), la S.A.F.F. absorbe :

– en 1927 la Société « AMIANTE DE CONDE » (usines de la vallée de la Vère)

– et en 1928, la Société « LA PLASTOSE » située en Vendée, mais dont les productions (résines et poudres à mouler) sont transférées dans l’usine (abandonnée au début des années 80) du Rocray, à 10 km de Condé-sur-Noireau.

1924 Les ETS CHAUSSON FRERES deviennent la S.A. des USINES CHAUSSON.

1925 Création de la S.A.R.L. FONDERIE ET ATELIERS DU RHONE (appareils ménagers).

1931 CHAUSSON s’allie aux deux autres principaux fabricants français de radiateurs. GALLAY, et MOREUX, qui apportent leurs usines respectives de Levallois et de Meudon.

L’accord de licence passé en 1922 par les ETS BUISSON avec la Société FERODO LTD et qui avait permis la création de la S.A.F.F. l’année suivante est révisé. Celle-ci est libérée des redevances initialement prévues, mais un représentant de FERODO LTD siégera au conseil. D’autre part, le système des redevances est maintenu pour tous les pays étrangers, sauf la Suisse.

1932 Année importante à plusieurs titres :

Acquisition par CHAUSSON de la Société GILBERT-LAN-FERNIER et création de sociétés régionales de distribution assurant les services après-vente.

Les actions de la S.A.F.F. sont cotées à la Bourse de Paris.

L’accord de licence S.A.F.F. / FICHTEL UND SACHS marque le début de la fabrication d’embrayages à St Ouen.

1934 La S.A.F.F. absorbe FLERTEX, un concurrent, qui apporte son usine, aujourd’hui cédée, d’Epinay.

1936 La S.A.F.F. obtient la licence exclusive de BORG-WARNER (Chicago), ce qui lui assure l’exploitation en France de la quasi-totalité des brevets concernant les embrayages.

1938 Après son acquisition des ETS GRAVEREAUX-BRASSAC. DUCELLIER crée dans le Puy-de-Dôme les usines d’Issoire et de Brassac.

Mise en service par CIBIE d’une usine à St Hilaire-la-Gravelle (Loir et Cher) pour la fabricatoin de projecteurs de cycles et motocycles

La S.A.F.F. obtient la licence des coupleurs hydrauliques VULCAN-SINCLAIR qui seront fabriqués à l’ex-usine FLERTEX d’Epinay jusqu’à leur transfert en 1966/67 à l’usine de la SIME (La Guerche sur l’Aubois).

1940 DUCELLIER acquiert la Sté DES VERRERIES DU PUY-DE-DOME qui lui apporte son usine de Ste Florine (Haute-Loire).

1945 Abrara NEIMAN fonde en France la Sté d’EXPLOITATION DES

BREVETS NEIMAN. Il avait créé dès 1930 à Cologne une société destinée à produire des anti-vols de direction (de moto, au départ, car c’est le vol de sa propre moto qui lui avait donné l’idée de l’anti-vol). La société fondée en France en 1945 est le véritable point de départ du Groupe NEIMAN. Après avoir travaillé pendant deux ans dans un atelier du XVe arrondissement de Paris avec une dizaine de compagnons, NEIMAN acquiert l’usine de Croissy-sur-Seine en 1947 pour y fabriquer le premier anti-vol monté en série sur une voiture, à savoir celui de la 4 CV RENAULT. Il produira rapidement de plus les appareils de deuxième monte pour tous types de véhicules.

1949 CHAUSSON fabrique les premiers radiateurs de 2 CV CITROEN.

1952 La S.A.F.F. crée la Sté UNION de FABRICANTS DE GARNITURES (UFAGA) pour réunir deux acquisitions récentes de concurrents. L’un, HERSOT, était spécialisé dans les garnitures de freins de matériels ferroviaires et de travaux publics. L’autre NAFRA, produisait des garnitures de freins d’automobiles. Les activités de la nouvelle société UFAGA seront plus tard réunies sur le site de St Florentin, l’usine de NAFRA.

1954 DUCELLIER absorbe la société pour le TRAVAIL ELECTRIQUE SUR METAUX (S.T.E.M.), fabricant d’accumulateurs et de transformateurs (une usine à St Ouen, une à Ivry).

1955 Achat par la S.A.F.F. du terrain de la future usine de Condé-sur-Noireau.

1956 DUCELLIER acquiert la Sté DES MAGNETOS R.B. (distributeurs d’allumage et bobines pour l’automobîles) et son usine à Paris.

La S.A.F.F. absorbe la Sté FRANÇAISE DE L’AMIANTE (S.F.A.) et entreprend la construction de l’usine de Condé. La S.F.A. apportait deux usines proches de Condé qui furent rapidement abandonnées et une cartonnerie d’amiante à Viry-Châtillon où furent produites pendant longtemps des couronnes d’embrayage et des disques de papier d’amiante imprégné pour les boîtes de vitesse automatiques. Autre application notable du papier d’amiante imprégné en tant que produit isolant, le revêtement du pipe-line Lavera-Strasbourg (années 1961-62).

Constitution de la S.A. BOURGEOIS (équipements domestiques). Usine de Faverges (Haute-Savoie). Cette société assure en fait la continuation d’une activité artisanale née en 1946.

1957 Mise en chantier de l’usine d’Amiens dont la première tranche sera opérationnelle un an plus tard.

1958 CHAUSSON fabrique les premiers radiateurs de la Dauphine

RENAULT. L’usine de Reims accueillera en 1961 toutes les productions grande série de radiateurs

DUCELLIER absorbe la Sté DES ACCUMULATEURS MONOPLAQUE.

1959 Création de la Sté D.B.A. par fusion de DUCELLIER, BENDIX

et AIR-EQUIPEMENT. DUCELLIER est une division de cette nouvelle société. A noter que BENDIX est un client indirect mais incontournable de la S.A.F.F., en tant que fabricant de freins, donc prescripteur partiel des garnitures auprès des constructeurs.

1960 Mise en production de l’usine de Condé-sur-Noireau.

D.B.A. crée l’usine de Grosménil (Haute-Loire) Fabrication en série de l’embrayage à diaphragme.

1961 La 8.A.F.F., d’une part prend le contrôle de la Sté

CYBERMECA (applications de l’électronique aux systèmes de contrôle industriel), d’autre part absorbe la SOCIETE INDUSTRIELLE DE MATERIEL ELECTROMAGNETIQUE (SIME) avec son usine de la Guerche sur l’Aubois (applications des procédés électromagnétiques aux freins, embrayages et appareils de levage).

1962 DBA accorde à LUCAS une prise de participation à son capital, ce qui entraîne la filialisation de DUCELLIER (et générera en 1978 la bataille juridique LUCAS/FERÛDO pour l’appropriation de DUCELLIER).

Absorption par la S.A.F.F. de la Sté de FABRICATION INDUSTRIELLE DE CHAUFFAGE ET D’AERATION avec l’usine de Nogent-le-Rotrou, première pierre de l’actuelle DIVISION VALEO THERMIQUE HABITACLE.

Création de S.E.V MOTOROLA (production d’alternateurs dans une usine à Blois) après accord de S.E.V et de la filiale française de MOTOROLA implantée à Toulouse. (Le centre de recherche de S.E.V était à Toulouse).

1963 Trois opérations importantes de la S.A.F.F. marquent cette année :

Absorption de CIBERMECA (passée sous contrôle en 1961) et de la Sté FOURRAY (installations de pesage) et réunion de ces deux sociétés pour constituer la DIVISION ELECTRONIQUE DE LA S.A.F.F.

Absorption de la sté d’APPLICATION DES MATIERES PLASTIQUES (SAMP) qui avec l’usine de la Suze-sur-Sarthe est le principal fournisseur de SOFICA. C’est aujourd’hui encore l’un des piliers de VALEO THERMIQUE.

Création avec FERODO LTD et des partenaires espagnols de FERODO ESPANOLA dans laquelle la S.A.F.F. détient 20% du capital (part portée plus tard à 51%) mais dont, en raison de la proximité géographique, elle a la responsabilité du management, les clients étant par ailleurs des filiales de constructeurs Français et Italiens.

1963/64 Rapprochement de MARCHAL et de S.E.V. La nouvelle société (dont 40% sont détenus par la SECAM) dispose ainsi des usines d’Issy-les-Moulineaux (S.E.V), Argenteuil et Pantin (MARCHAL). Elle prend la dénomination S.E.V-MARCHAL.

1964 Création à Turin de la Sté VALEO S.P.A. dont la quasi-totalité du capital est détenu par la S.A.F.F., et achat d’un terrain de 127000 m2 à Mondovi pour la fabrication d’embrayages destinés à FIAT.

Absorption de la COGIE (redresseurs au silicium).

1965 Acquisition par NEIMAN de la Sté KLAXON qui apporte son usine de Courbevoie. Celle-ci deviendra le siège social de NEIMAN tandis qu’une nouvelle usine, édifiée sur la Z.I. d’Evreux, accueillera les fabrications de KLAXON.

Création de l’usine DUCELLIER de Sté Florine (Haute-Loire). La S.A.F.F. acquiert 15% du capital de CHAUSSON.

La S.A.F.F. acquiert 15% (part portée en 1979 à 52%) du capital de FRAYMON qui fabrique en Espagne des embrayages dans les usines de Fuenlabrada et Murcie.

1966 Mise en production de l’usine de Mondovi.

La S.A.F.F. acquiert 20% (part portée plus tard à 51%) du capital de la Sté FAESSA Y MEN PAR avec deux usines à Barcelone et Martorellas (activités: éclairage, essuyage, thermique).

1967 Mise en service de l’usine II d’Amiens pour y fabriquer les convertisseurs jusqu’alors produits à St Ouen.

La S.A.F.F. acquiert 29% (part portée ultérieurement à 50%) du capital de LAMELLEN UND KUPPLUNGSBAU GmbH, producteur d’embrayages à Bùhl (RFA).

1968 SEV MARCHAL entreprend la fabrication des lave-glaces.

Prise de contrôle par DUCELLIER de la Cie FRANÇAISE D’ACCUMULATEURS ELECTRIQUES.

1969 Mise en service par NEIMAN de l’usine de Nevers. La croissance de la production d’anti-vols était prévue depuis qu’on parlait de rendre cet équipement obligatoire pour l’assurance des véhicules. C’est le salon d’octobre 1969 qui fut l’occasion de la décision.

En même temps, l’activité industrielle de NEIMAN fut rassemblée dans une société d’exploitation (SODEX NEIMAN) qui vendait ces produits à une société de distribution (SODI NEIMAN) regroupant les activités commerciales.

Mise en production de l’usine d’Auxerre par la S.A.F.F. (fabrication de produits isolants, qui seront plus tard orientés sur ies applications bâtiment).

Décentralisation de l’organisation de la S.A.F.F. Apparition de la marque VERTO.

1970 CIBIE transfère à Nantua les productions de projecteurs pour cycles de l’usine de St Hilaire qui seront remplacées par la fabrication de projecteurs d’automobiles.

Rapprochement de Paris-Rhône et de CIBIE.

Création de CIBIE-HAINAUT à Meslin l’Evêque (marches suédois et Hollandais de projecteurs).

Mise en chantier par DUCELLIER d’une nouvelle usine à Etaples.

Absorption par la S.A.F.F. de la Sté HYDROLAND (fabrication de dragues et propulseurs hydrauliques à Fontenay-ie Comte).

Création par, la S.A.F.F. de AFDO GmbH à Francfort (distribution d’équipements industriels en RFA).

Création du magasin de Breuilpont.

Mise en service de l’usine III d’Amiens pour la rénovation des embrayages.

1970/71 La S.A.F.F. rachète à MARCHAL sa participation dans le capital de la SECAM et prend ainsi le contrôle de S.E.V marchal.

1971 Prise de participation de NEIMAN dans ia Stè SIMPLEX qui fabriquait des antivols pour Citroën (en dehors des dérailleurs de bicyclettes).

SEV MOTOROLA devient S.E.V-ALTERNATEURS.

Construction de l’usine de Limoges et mise en production d’une première tranche l’année suivante.

Construction du magasin de Gournay-sur-Aronde.

1972 Construction du magasin de Gournon de DUCELLIER.

Reprise par FAR des actifs de la Sté (en liquidation) COSTE-CAUMARTIN, c-a-d des usines de Lacanche (Côte d’Or) et d’Arc-les-Gray (Haute-Saône).

La SECAM acquiert la STE D’ELECTROMECANIQUE DE L’USINE DES DUNES à Berck qui fabrique des équipements électriques pour véhicules militaires. La SEUD sera transférée en 1986 à Issoire, prenant le nom de STE D’ELECTROMECANIQUE DE L’USINE DES DOMES ? avant d’être cédée, en 1987 avec la S.A.M. et I.S.B.A.

La S.A.F.F. et Robert BOSCH GmbH créent une filiale à 70/30 la STE FINANCIERE D’EQUIPEMENTS AUTOMOBILES (sté holding) qui regroupe les intérêts détenus par les deux partenaires dans les sociétés du groupe S.E.V-MARCHAL.

1973 Création par S.E.V-MARCHAL de la Sté AVEYRONNAISE DE METALLURGIE (fonderie sous pression d’alliages légers) à Viviez qui devient le principal fournisseur de S.E.V, puis, plus tard, de Paris-Rhône en pièces de fonderie d’aluminium.

Création de DBF, filiale à 50/50 de la S.A.F.F. et de la Sté DUMONT et BESSON.

RAPPROCHEMENT DE FAR et de BOURGEOIS. Mise en service de la fonderie d’Amiens.

1973/74 NEIMAN prend le contrôle de PAUL JOURNEE S.A. (usine de REILLY) ET DE SA FILIALE PLASTIMOLD qui fabriquaient des balais d’essuie-glaces et des bouchons de réservoir antivol. PAUL JOURNEE S.A. apportant également son magasin de Sartrouville.

Premiers problèmes sérieux liés à l’utilisation de l’amiante.

1974 Mise en service de l’usine S.E.V de Châtellerault (moteurs électriques)

Création de SOFICA LTDA (équipements thermiques) à Sao Paulo.

Mise en service de l’usine VALEO SUD S.P.A. à Frosinone (à relier à l’implantation d’ALFA SUD près de Naples).

1975 NEIMAN acquiert la Sté FRANKANI (projecteurs) dont l’usine se trouve sur la Z.I. d’Evreux à côté de KLAXON.

Paris-Rhône prend le contrôle de FAR-BOURGEOIS en lui apportant sa propre activité d’équipements domestiques.

1976  Implantation de DUCELLIER dans de nouveaux locaux à Créteil

1977/78 Rapprochement de S.E.V-MARCHAL et Paris-Rhône-CIBIE. Le nouvel ensemble, que contrôle la S.A.F.F. par l’intermédiaire de la F.E.A., prend le nom de S.V.et est côté au comptant à la Bourse de Paris. L’année suivante, des modifications de structure juridique entraînent la la création de E.A. MARCHAL par apport des activités industrielles et commerciales de l’ex-S.E.V MARCHAL. La nouvelle S.E.V n’est plus qu’une société holding regroupant les filiales E.A. MARCHAL, PARIS-RHONE et CIBIE. L’année suivante, création de S.E.V-SERVICE, société de distribution des produits du groupe S.E.V, avec le magasin de Beauchamp.

1978/79 La S.A.F.F. prend le contrôle de SOMA EUROPE TRANSMISSIONS

La décision de DBA de céder sa filiale DUCELLIER entraîne une querelle juridique entre Lucas et la S.A.F.F., à l’issue de laquelle ceux-ci deviennent, pour quatre années, associés co-responsables de la S.N.C. DUCELLIER. En 1982, VALEO devait racheter la part de Lucas.

1979 Acquisition par NEIMAN de SATO ELECTRONIQUE (capteurs, afficheurs) avec l’usine des Mureaux.

1979/80 Prise de contrôle par la S.A.F.F. de plusieurs sociétés fabriquant des composants bâtiment et création de la Sté Isba qui regroupe toutes les activités bâtiment. Les usines d’Auxerre et de Viry-Châtillon font partie de cette nouvelle entité.

Création de IBRAMAF, pour fabriquer au Brésil, à Itatiba, des couronnes d’embrayages.

Les couronnes sans amiante font leur apparition.

1980 NEIMAN acquiert RONIS (qui sera revendu par VALEO en 1988).

La Banque PARIBAS prend le contrôle du capital de NEIMAN.

Changement de nom de la S.A.P.F. qui devient VALEO S.A., société mère du groupe VALEO.

1981 Cession à Electrolux des activités Equipements domestiques de VALEO.

Rachat par NEIMAN de la SEIMA (qui avait pris depuis peu le contrôle de GELBON, producteur d’antivols, avec une usine à Mazamet). SEIMA apporte à NEIMAN les établissements de St Clément près de Sens, Ste Savine près de Troyes, et Hirson. Par la suite, on transférera à Fougères les fabrications de Mazamet, cette usine se spécialisant dans la production des allume-cigares.

1982 Intégration de DUCELLIER dans le groupe VALEO.

Accord VALEO MOTOROLA pour créer la sté VALEO MOTOROLA ALTERNATEURS (usine à Angers) qui utilisant les régulateurs de MOTOROLA Angers fabriquera les alternateurs destinés à l’exportation. V.M.A. deviendra ensuite VALEO ALTERNATEURS ANGERS et entraînera la disparition de S.E.V ALTERNATEURS structure juridique de VALEO.

1983 PARIBAS rachète la quasi-totalité du capital de NEIMAN ce qui conduira deux ans plus tard à la réorganisation du groupe NEIMAN en divisions et filiales dépendant d’une société holding, la SOCIETE DE PARTICIPATION NEIMAN, dans laquelle on trouve :

La STE NEIMAN avec ses trois divisions (Eclairage-Signalisa tion, Protection-Antivols et Capteurs-Afficheurs).

Les autres filiales françaises (PAUL JOURNEE, SIMPLEX, RONIS, PLASTIMOLD).

Les filiales étrangères (principalement en RFA, UK, USA, Espagne et Argentine).

1984 Mise en service de l’usine VALEO Embrayages Tunisie.

1985/88 Réorganisation du Groupe VALEO par recentrage sur l’automobile et nouvelle croissance:

Création de VALEO DISTRIBUTION S.A.

Cession des activités hors automobiles: SAM, SEUD et ISBA, d’une part, SOMA d’autre part (à l’exception des activités liées à la Défense Nationale qui sont regroupées dans la SESM-SOCIETE D’EQUIPEMENTS SYSTEMES ET MECANIQUES), MATERIAUX DE FRICTION INDUSTRIE avec l’usine de St Florentin qui fait l’objet d’un R.E.S. et prend le nom de STE FLERTEX (sigle abandonné depuis la création de VALEO DISTRIBUTION), activités hors automobile des autres sociétés (ex: RONIS), etc…

Intégration de CHAUSSON et NEIMAN et création de VALEO THERMIQUE.

Simplification des structures juridiques par suppression des holdings F.E.A. et S.E.V (en contre-partie d’une participation directe de Bosch au capital de VALEO).

A propos micdec

I am a versatile engineer has retired and intense activity on the net, I maintains an openness of mind and some agility thereof. Contacts with persons younger than me motivate me and help me in this direction. Help my next in the best of my ability and knowledge is part of my most precious values as rewarding.
Cet article, publié dans HISTORIQUE, Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

32 commentaires pour VALEO : QUELLE HISTOIRE ! De 1830 -a- 1988

  1. Bon, je vais t’énerver un peu…
    J’ai la pub du nouveau « moteur fabriqué en France »… Grrrr

    Bises et bon aprem

  2. Diane Cook dit :

    Bonjour,
    L’année prochaine Valeo fêtera ses 90 ans. Nous sommes à la recherche de documents, photos, objets (qui seront rendus, bien entendu). Pourriez-vous nous contacter à la Direction de la Communication, 43 rue Bayen, 75848 Paris Cedex 17. Merci d’avance.

    • micdec dit :

      Bonjour Diane
      Je vous ai « légué » avec grand plaisir tout ce qui était en ma posession concernant Chausson et Valeo….maintenant j’attend avec une fébrile impatience la petite merveille que vous allez, cette année, publier. Quel travail énorme mais combien enrichissant n’est-ce pas ?
      Amicalement votre

  3. poirier dit :

    Suis très intéressé à être mis en contact avec du personnels qui auraient connu le procédé ISBA PLASTBAU (bloc de coffrage en polystyrène) déposé au C.S.T.B. en 1984 par la Société Valeo 66, Ave de la Grande Armée 75017 Paris.

    • micdec dit :

      Bonjour
      Je suis désolé mais je n’ai pas connaissance de ce procédé et ne vois même pas quelle branche de Valeo aurait déposé celui-ci. Lorsque j’étais encore en activité il existait 52 divisions de Valeo…..
      Le siège de Valeo est actuellement à Bayen, aussi je vous conseillerais de contacter la Direction de la Communication, 43 rue Bayen, 75848 Paris Cedex 17.Tel 01 40 55 20 20 ou par fax 01 40 55 21 65 qui pourrait (peut-être ?) vous orienter plus précisément.

    • Bruno Koegler dit :

      Valeo avait des activites que Mr Goutard a cedees tres vite dans le batiment et dans l’equipement industriiel et materiel miliaires si mes souvenirs sont exacts, Pour plus de precisions, contactez dont via Linked-in un Directeur qui etait issu d’une de ces activites et reste jusqu’a peu chez Valeo avant de prendre sa retraite meritee, Mr Aldo D’Incau, habitant dans le 94 ou 92 (a priroi Fontenay aux Roses)

      http://www.koegler.tw/module-tab.html
      http://www.linkedin.com/in/brukoe
      http://www.facebook.com/brukoe

  4. Labérenne François dit :

    En 1976 il y a la création de Sofica Ltda au Brésil ( essentiellement Thermique moteur) dont la forte rentabilité permettra la création d’Ibramaf et un peu plus tard le rachat de Cibié do Brasil.
    François Labérenne

    • micdec dit :

      Bonjour
      Merci de ce complément d’information que je vais m’empresser de transmette à Mme Diane COOK et qui complète la simple ligne qui figure dans ce billet.De Mémoire ce serait M. Christian BOZ qui aurait été sur place pour jeter les bases de cette nouvelle Sté. Mais ceci reste à confirmer
      Bien amicalement

      • Labérenne François dit :

        Non, en fait il s’agit de Christian Jacqz qui a démarré cette activité en collaboration les premiers mois avec LUK do Brasil. Pour la petite histoire Ibramaf avait au départ 3 actionnaires à égalité la SAF Ferodo, Fichtel und Sachs et Ferodo Ltd.

  5. MOUYSSET dit :

    Bonjour,

    j’ai lu avec beaucoup d’attention votre article très étayée. Aussi je me permets de revenir vers vous car je suis à la recherche d’information sur les produits manufacturés ayant contenu de l’amiante et réalisé sur l’usine de Reims. En effet, je suis actuellement en expertise chez Valéo Reims et je recherche de la documentation notamment dans le secteur carrosserie. Auriez vous ce type de documentation en votre possession? plus exactement sur la production des moules ayant servi à produire les pare chocs de renault R5…
    Je vous remercie par avance de votre aide, et l’aide que vous pourriez apporter à vos anciens collègues.

    • micdec dit :

      Bonjour chère collègue
      Je suis sincèrement désolé car je suis dans l’incapacité de vous fournir les renseignements demandés étant donné que je faisais partie de la Division Thermique de CHAUSSON. Je n’ai fait que collaborer à la rédaction du document dont vous faites référence, pour la partie Thermique qui me concernait.
      Même à Reims, je n’avais pas accès à la partie Outillage de CHAUSSON Carrosserie.
      Par la suite j’ai été embauché chez Valeo Thermique Habitacle et ai ainsi perdu tout contact avec la partie Carrosserie.
      L’an dernier j’ai été contacté par la responsable de la Communication de Valéo Bayen et je lui ai remis la totalité des documents en ma possession et dans ceux-ci il y avait certainement quelques feuillets émanant de la Carrosserie, mais surtout concernant l’usine d’Asnières.
      Je suis donc sincèrement désolé de ne pouvoir vous être utile concernant REIMS CARROSSERIE
      Cependant et après une recherche sur Internet, je vous conseille de voir ce lien :
      http://leschaussons.over-blog.fr/article-mobilisation-pour-l-amiante-43215933.html
      Bien amicalement.

      • MOUYSSET dit :

        Je vous remercie beaucoup pour votre promptitude. Vous n’avez pas gardé un double de vos documents, car les méthodes de travail était similaires me semble t-il entre Asnières et Reims…

      • micdec dit :

        Hélas non, je n’ai conservé aucun double étant donné que j’ai fais un envoi postal de plus de 5 Kg de tout les documents que j’ai mis presque six mois a retrouver chez moi (pour raiuson de santé).
        J’ai quitté CHAUSSON Thermique en 1987 et Valeo Thermique Habitacle en 1993.
        Il y avait de grandes différences entre les méthodes de travail de chacun des Départements « Carrosserie » et « Thermique » car les produits étaient totalement différents. (Outillage et Fabrication de radiateurs) Même l’Atelier d’outillage de Reims avait son organisation propre et différente de celle du bâtiment voisin et réservé à la fabrication de radiateurs..
        La Direction Générale de CHAUSSON était située à « La Tour d’Asnières » http://www.tuugo.fr/Companies/chausson-usines-siege/0120003467858
        Je suis sincèrement désolé de ne pouvoir plus vous aider.

      • MOUYSSET dit :

        je vous remercie pour toutes vos réponses et vous souhaite une bonne fin de journée,
        Bien à vous

  6. micdec dit :

    Voici enfin terminé et imprimé le superbe livre résumant les 90 ans de Valeo, « 90 ans d’innovations automobiles ».
    Les éditeurs et les auteurs remercient les équipes de Valeo qui ont accompagné ce projet et tout particulièrement Fabienne de Brébisson, Diane Cook et Sylvie Delion.

    Je me permet de retranscrire ici le message envoyé par l’Editeur à Diane Cook car il résume parfaitement le travail réalisé par celle-ci :
    « Bonjour Diane,
    Bravo et merci pour votre abnégation et votre investissement. Le résultat est à la hauteur des attentes, vous pouvez être fière de votre travail car vous êtes pour beaucoup dans cette réussite. J’espère que l’ouvrage vous plait »

    Editeurs : Nathalie Courtois et Vincent Pichon-Varin
    Iconographie : Hélène Orizet
    Conception graphique et réalisation : Et d’eau fraîche
    © le Cherche Midi
    23, rue du Cherche Midi
    75006 Paris
    Vous pouvez consulter leur catalogue général et l’annonce de leurs prochaines parutions sur leur site http://www.cheche-midi.com

  7. demoule dit :

    Vous ne parlez jamais des victimes de l amiante? Historique sans cela me parait incomplet mfd une épouse d un ancien technicien de Paris Rhône devenu valeo

    • micdec dit :

      Cette étude ne fait que retracer l’évolution de la Société entre 1830 et 1988, et non celle des Hommes qui y ont contribué.Je l’ai précisé des le début.
      Dans cet historique, je n’ai donc abordé que le côté technique et en aucun cas les « ressources Humaines ».

    • micdec dit :

      Puisque vous semblez bien connaître le problème, rédigez vous même un article en le publiant dans Word Press, un blog à vous ?? Tous les points de vue sont valables.

  8. caratori dit :

    Malheureusement la technique s’accompagne toujours d’un cerveau et l’on ne peut pas relater l’histoire de ferodo/valeo sans dire un mot sur la catastrophe sanitaire engendrée par la mauvaise approche de l’utilisation de l’amiante qui a fait vivre cette société pendant des décennies. Des hommes meurent tous les jours à cause de cela.

    • micdec dit :

      Puisque vous semblez bien connaître le problème, faites vous même le cerveau et rédigez un article en le publiant dans Word Press, un blog à vous ?? Tous les points de vue sont valables.

      • caratori dit :

        Je vous remercie de votre réponse. J’ai bien compris qu’il s’agissait de réaliser un livre sur l’évolution de la société Ferodo/Valeo, mais peut-on oublié qu’à l’origine Ferodo est essentiellement un fabricant de matériaux de friction amiantés qui sortait des marges à plus de 30% et grâce à cela a pu se développer au niveau actuel au détriment des personnels qui y ont contribué. Pour ma part j’ai une démarche concrète, j’ai créé une association de défense de victime de l’amiante, comme dans toutes les régions concernées par ce problème et nous comptabilisons actuellement des centaines de mort et malades de ce fléau.
        Désolé de noircir le beau livre Valeo.
        Cordialement.

  9. Astier dit :

    Bonjour,
    Je fais actuellement des recherches sur l’histoire du projecteur automobile, et j’avais quelques questions à vous poser concernant l’étude ci-dessus par rapport à l’histoire de Valeo.
    Le mieux serait d’en reparler par mail, je vous laisse le mien : thastier@free.fr
    Cordialement,
    Thierry Astier

    • micdec dit :

      Bonsoir Mr. Astier
      Pardon de ce retard mais mes reins étant plus fonctionnels, je suis en hémo dialyse tous les deux jours à l’hôpital; Ceci fait que je manque cruellement de temps. J’ai de plus des récents problèmes coronariens et donc, actuellement, de nombreuses hospitalisations.
      Par contre, n’ayant fait que relayer ce document (qui à été rédigé par un collègue dont je n’ai pas les coordonnées), je l’avais signalé à La Direction de la Communication au siège, à Bayen lors de la création du livre dédié aux 95 ans de Valep (Paru).

      « Je possédais depuis son origine une copie d’une étude réalisée par M. TESTARD (Amiens et St Ouen) et à laquelle, à l’époque, j’ai modestement participé.
      Cette étude ne fait que retracer l’évolution de la Société entre 1830 et 1988, et non celle des Hommes qui y ont contribué.

      Elle s’arrête juste avant l’arrivée de M. Noël GOUTARD comme PDG du groupe, donc avant la profonde réorganisation réalisée par celui-ci par le recentrage autour de son domaine particulier d’équipementier automobile et par la suite, les lignes de produits.
      J’ai pensé qu’il eut été dommage qu’un tel travail soit un jour perdu ou oublié dans une archive dormante aussi je l’ai transféré en l’état dans un de mes Blogs WordPress qui se nomme « Travail et Recherche ».

      Personnellement, j’ai été affecté à la division « Valeo Thermique Habitacle » de 1987 à 1993 et n’ai par conséquent aucune connaissance en ce qui concerne le projecteur automobile.
      Vous m’en voyez sincèrement désolé.

  10. Bruno Lefevre dit :

    Bonjour,
    je voudrais savoir si Ducellier avait différentes implantations à Créteil. Il y a actuellement deux sites Valeo sur Créteil (Europarc et rue Boulle) mais aucun de ces deux site ne semble correspondre à la photo suivante:http://perlbal.hi-pi.com/blog-images/545213/gd/131964964071/titre1.jpg
    Cdt,
    Bruno

    • micdec dit :

      Bonjour Bruno et mille excuses du retard apporté à vous répondre. En effet je suis dialysé depuis plus de deux ans et donc plus souvent a l’ôpital qu’à la maison.Le pire est que je suis dans l’incapacité de vous répondre malgre mes recerches sur le Net (http://search.iminent.com/SearchTheWeb/v6/1036/newtab/#q=photos%20des%20sites%20DUCELLIER%20(Valeo)&s=images&p=4)
      En effet, j’étais employé par la Sté CHAUSSON lors de son rachat par Valeo (vers 1987) et ai donc été embauché dans la division « Valeo Thermique Habitacle » et de plus, je n’ai fais que retranscrire dans ce blog l’étude qui avait été réalisée par un ami et a laquelle j’avais un peu participé.
      Vous me voyez sincèrement désolé de ne pouvoir vous répondre précisément.
      Cordialement vôtre

  11. ciesielski anne marie dit :

    bon soir monsieur ou madame . je cherche une adresse de la familles de monsieur pierre marchal mort en aôut 1964 , il avais des entreprises de pièces de voiture ou un numéro de téléphone car monsieur pierre marchal , est mon père pouvez vous m aidez à trouvez la famille je vous en serais grée mon numéro de : téléphone : 0673865525 anne marie , envoyer moi un message merci

    • micdec dit :

      Bonjour Madame
      Emu par votre problème j’ai effectué personnellement une recherche avancée et en voici le lien qui répondra, je l’espère à, votre demande : http://www.convention-entreprise.fr/adresse/2116314
      En voici le détail :(je vous copie le tout car j’ignore où stopper la recherche)Je vous transmet le même texte dans votre boite e-mail
      dresse de l’entreprise MARCHAL PIERRE situé à SAUSHEIM (68390), 1 R MARÉCHAL JUIN.
      1
      Pierre Marchal — Wikipédia

      14 avril 2015

      Pierre Marchal (1878 – 3 août 1964) est un industriel français, fondateur de la SECA Marchal qui devint SEV Marchal (fabricant d’équipements …Adresses Indes reunionnaiseswww.indereunion.net/guide/adress.htmAdresses pour visiter les Indes reunionnaises … A la Réunion: Nouvelles Frontières : 20, rue Labourdonnais 97400 Saint-Denis.
      À suivre sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Marchal
      Intérêt utilisateur pour sa recherche : 98 %
      Date de dernière mise à jour : 06 octobre 2014
      La suite sur le site :
      wikipedia.org
      2
      Marchal — Wikipédia

      14 avril 2015

      Marchal est un patronyme porté notamment par:
      À suivre sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Marchal
      Intérêt utilisateur pour sa recherche : 97 %
      Date de dernière mise à jour : 27 octobre 2014
      La suite sur le site :
      wikipedia.org
      3
      jean-pierre husson – Adresse et téléphone sur …

      14 avril 2015

      Trouvez toutes les coordonnées de jean-pierre husson sur PagesBlanches, l’annuaire des particuliers.
      À suivre sur http://www.pagesjaunes.fr/pagesblanches/r/jean-pierre.husson
      Intérêt utilisateur pour sa recherche : 96 %
      Date de dernière mise à jour : 20 novembre 2014
      La suite sur le site :
      pagesjaunes.fr
      4
      MARCHAL TECHNOLOGIES (MAUREPAS) Chiffre d’affaires …

      14 avril 2015

      MARCHAL TECHNOLOGIES à MAUREPAS (78310) RCS, SIREN, SIRET, bilans, statuts, chiffre d’affaires, dirigeants, cartographie, alertes, annonces légales, …
      À suivre sur http://www.societe.com/societe/marchal-technologies-422805952.html
      Intérêt utilisateur pour sa recherche : 94 %
      Date de dernière mise à jour : 14 juillet 2014
      La suite sur le site :
      societe.com
      5
      jean-michel guillaume – Adresse et téléphone sur …

      14 avril 2015

      Trouvez toutes les coordonnées de jean-michel guillaume sur PagesBlanches, l’annuaire des particuliers.
      À suivre sur http://www.pagesjaunes.fr/pagesblanches/r/jean-michel.guillaume
      Intérêt utilisateur pour sa recherche : 92 %
      Date de dernière mise à jour : 02 juillet 2014
      La suite sur le site :
      pagesjaunes.fr
      6
      Nos partenaires – club Football VIERZON FOOT 18 – Footeo

      14 avril 2015

      Adresse : ZAC de la Garenne 84 av Georges de Saint Sauveur 18120 Méreau Téléphone 1 : 02 48 71 71 77 Fax : 02 48 75 74 03 Site Internet :
      À suivre sur http://vf18.footeo.com/partenaires.html
      Intérêt utilisateur pour sa recherche : 88 %
      Date de dernière mise à jour : 01 mars 2015
      La suite sur le site :
      footeo.com
      7
      Route du blues: references

      14 avril 2015

      Soul Bag (trimestriel – 5,90 euros) Directeur de publication: Jacques Perin adresse: CLARB, 25 rue Trézel, 92300 Levallois-Perret e-mail: soulbagmag@club …
      À suivre sur http://jocelyn.richez.free.fr/References.html
      Intérêt utilisateur pour sa recherche : 87 %
      Date de dernière mise à jour : 27 septembre 2014
      La suite sur le site :
      richez.free.fr
      8
      DAGOS Alain Mairie … Manèges Forains Parc d’attraction -…

      14 avril 2015

      RAISON SOCIALE: ADRESSE: CP: VILLE: LIBELLE_NAF: RUBRIQUE_PROFESSIONNELLE: GAMBIER Serge Pierre Alfred 1 PL. de l’Hotel de …
      À suivre sur http://www.audentia-gestion.fr/franceprospectannuaire/manegesforainsparcsattractions.htm
      Intérêt utilisateur pour sa recherche : 87 %
      Date de dernière mise à jour : 11 octobre 2014
      La suite sur le site :
      audentia-gestion.fr
      9
      Marechal petain chef de l’état français ou régime de …

      14 avril 2015

      Maréchal Philippe Petain Chef de l’état Français (regime de Vichy) Né en 1856 Gouverne de 1940 à 1944 Mort en 1951Entre deux guerre – philippe pétain maréchal de France …www.marechal-petain.com/entre_deux_guerres.htmLa carrière du maréchal Pétain depuis la fin de la première guerre mondiale jusqu’au début de la seconde est jalonnée par des …
      À suivre sur http://www.roi-president.com/bio/marechal+philippe+petain.html
      Intérêt utilisateur pour sa recherche : 85 %
      Date de dernière mise à jour : 16 janvier 2015
      La suite sur le site :
      roi-president.com
      10
      Demander mon raccordement – Gaz Naturel GrDF : le …

      14 avril 2015

      Créé le 31 décembre 2007, GrDF (Gaz réseau Distribution France) regroupe l’ensemble des activités de distribution de gaz naturel en France.
      À suivre sur http://www.grdf.fr/error
      Intérêt utilisateur pour sa recherche : 84 %
      Date de dernière mise à jour : 13 octobre 2014
      La suite sur le site :
      grdf.fr
      11
      NOBILIS – Nos adresses – Boutique Nobilis, Revendeur …

      14 avril 2015

      Nos adresses – Boutique Nobilis, Revendeur Nobilis – Distributeurs Nobilis , Magasin Nobilis, Point de vente Nobilis – Tissus & Papiers peints
      À suivre sur http://www.nobilis.fr/points-de-vente
      Intérêt utilisateur pour sa recherche : 83 %
      Date de dernière mise à jour : 24 décembre 2014
      La suite sur le site :
      nobilis.fr
      12
      pétain actualités

      14 avril 2015

      Hommage national au soldat Ponticelli. Lazare Ponticelli. REUTERS. Les obsèques auront lieu lundi matin aux Invalides pour le dernier poilu de la …MAISONS PIERRE (VERT SAINT DENIS) Chiffre d’affaires …www.societe.com/societe/maisons-pierre-410219406.htmlMAISONS PIERRE à VERT SAINT DENIS (77240) RCS, SIREN, SIRET, bilans, statuts, chiffre d’affaires, dirigeants, cartographie, alertes, annonces légales, enquêtes …
      À suivre sur http://www.marechal-petain.com/actualites/petainactualites.htm
      Intérêt utilisateur pour sa recherche : 83 %
      Date de dernière mise à jour : 02 janvier 2015
      La suite sur le site :
      marechal-petain.com
      13
      Adresses utiles – Les Outre-Mer

      14 avril 2015

      Vous trouverez dans cette rubrique toutes les adresses des Administrations et des Organismes qui peuvent vous être utiles en (…)
      À suivre sur http://www.outre-mer.gouv.fr/?adresses-utiles-nouvelle-caledonie.html
      Intérêt utilisateur pour sa recherche : 82 %
      Date de dernière mise à jour : 20 juillet 2014
      La suite sur le site :
      outre-mer.gouv.fr
      Chiffre d’affaires Horaires Itinéraire et accès E-mail et numéro de téléphone Dirigeant Adresse Avis clients Bénéfices Code APE / NAF Contact Devis Numéro de fax Prix Recrutement Nombre de salariés Siège social Tarifs
      Convention-Entreprise c’est quoi ?

      • Bruno Koegler dit :

        Michel, jette un oeil a ta boite facebook « autres »🙂 Merci

      • micdec dit :

        Bonjour
        Étant dialyse, je ne suis pas constamment branche sur le net aussi, lorsque j’ai voulu cliquer sur le « oui » de votre demande le lien était coupe.
        Je suis bien allé sur FB mais il y a beaucoup de « autres » et je n’ai pas trouvé votre page
        Mon mail est « mi.Decomble@laposte.net

      • micdec dit :

        Bien amicalement
        Michel

      • micdec dit :

        Désolé mais en ce moment je suis en plein dans des examens assez poussés à cause de mon coeur. Lundi j’ai une scintigraphie pour la journée le lendemain, dialyse et mercredi je passe sur le billard pour la 26 eme fois !! Des que je le puis je chercherais, mais jusqu’à présent je n’ai pas trouvé « autres »…je te tiendrais au courant….

  12. Berbere dit :

    je viens de partager ! par contre, petite précision au sujet de 82, l’album GoreFuckKult vient de SEWER et non de Morsay… à méditer😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s