Notepad++ : un bloc-note surpuissant

 
 

Par JClaude
 

Le bloc-note de windows, tout le monde connait et, malgré la pauvreté des fonctions qu’il offre, on ne saurait s’en passer. En effet, il se lance en un éclair. Il est toujours disponible et peu gourmand en ressources.

Il a surtout l’énorme avantage de n’afficher que le texte dans son état brut, ce que les programmeurs informatiques apprécient particulièrement. Pas de fioriture pour souligner ou colorier le texte, les caractères qui s’affichent sont et demeurent tels quels, sans code source caché comme cela existe dans les traitement de textes plus élaborés que sont OpenOffice ou Word de Microsoft. Utile donc mais très pauvre, le pôvre !

Après avoir fait le tour de tous les éditeurs de textes, j’avais jusqu’à présent porté mon choix sur le shareware UltraEdit qui, dans sa simplicité d’utilisation est une bombe, un véritable trésor de fonctions utiles et très pratiques. Ma version d’UltraEdit étant dépassée depuis longtemps, je suis reparti m’enquérir de ce qui se présentait actuellement dans le monde du freeware et je peux dire que j’ai été bien servi !

Notepad++, que j’avais snobé dans ses premières versions, est devenu maintenant un indispensable, au même titre que VLC pour la vidéo ou Winamp pour l’audio. Actuellement, dans sa version 5.2, il offre bien plus qu’on pourrait lui demander. Voici pêle-mêle quelques unes de ses fonctions :
– multi-onglets,
– autocomplétion,
– enregistreur de macro,
– lancement et affichage de commandes en ligne,
– signets,
– coloration syntaxique des différents langages de programmation,
– recherche et remplacement d’expressions régulières dont les retours-chariot, tabulations, marques d’échappement, etc
– affichage WYSIWYG,
– enrichissement à l’aide de plugins,
et bien plus encore…

Pour le télécharger et l’adopter, je vous conseille de vous rendre sur cette page de téléchargement. Selon votre désir, vous pourrez télécharger le fichier d’installation ou plus pratique pour les clefs USB portables, le fichier zip. Dans ce dernier cas vous constaterez que le fichier contient deux répertoire nommés Ansi et Unicode contenant tous deux les mêmes fichiers. J’ai personnellement essayé les deux sans rencontrer le moindre problème d’affichage de caractères mais je vous conseille d’installer et conserver le répertoire Unicode compatible avec le plugin HexaEditeur.

Pour installer le français dans l’application, rien de plus simple : téléchargez ce fichier de langue, placez-le dans le répertoire d’exécution de Notepad++ et renommez-le en "nativeLang". C’est terminé !

Pour en savoir plus et en français : notepad-plus.sourceforge.net.

A propos micdec

I am a versatile engineer has retired and intense activity on the net, I maintains an openness of mind and some agility thereof. Contacts with persons younger than me motivate me and help me in this direction. Help my next in the best of my ability and knowledge is part of my most precious values as rewarding.
Cet article a été publié dans Ordinateurs et Internet. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s